Zélium n°5 (Vol.2), oct./nov. 2015

Spécial MALBOUFFE & AGRO-INDUSTRIE

Zélium n°5 (Vol.2), oct./nov. 2015

5,00 € TTC

Plus d'infos sur notre site : http://www.zelium.info/zelium-n5-special-accro-alimentaire/

DU DESSIN

Plus de 30 auteur-e-s pour des dizaines de dessins, illustrations, strips et pages de BD !

Vous y retrouverez : Ballouhey, Bar, Berth, Cambon, Caritte, Rémy Cattelain, Caza, Clé, Decressac, Deloire, Espé, Faro, Faujour, Flavien, Flock, Gab, Giemsi, ïoO, Ivars, Lardon, Large, Lasserpe, Mykaïa, Pakman, Rodho, Rousso, Sergio, Sondron, Soulcié, André Stas, Toma CHKP, Troud et Wingz.

 

DES ENQUÊTES

Zélium, c’est aussi des enquêtes, de l’analyse et de la critique
Avec nos journalistes-cuistots :

  • François Guion montre comment l’agriculteur « conventionnel », au bord du gouffre financier, se sacrifie au profit des industriels du secteur. Monsanto, de son côté, continue de nier les ravages de ses poisons, malgré sa condamnation en appel début septembre pour l’intoxication d’un agriculteur français. Et dans le même temps, comme le souligne Jerome Thorel, Stéphane Le Foll prévoit d’amputer de 25% les aides à l’agriculture bio en 2015, déjà largement insuffisantes.

  • Cesare Piccolo tranche sur la question de la viande : tuer les animaux, c’est pas beau. Mais accaparer 70% des terres cultivées pour les élever aux OGM et aux antibiotiques, puis en manger des millions de tonnes par an, c’est carrément irresponsable. Seulement, on s’en bat les steaks !

  • Colle, levure, gélatine, copeaux… Jipé rappelle que le règlement européen autorise 44 « additifs et auxiliaires oenologiques », qui rendent le vin bio presque aussi imbuvable que la piquette standard. Heureusement, il existe des alternatives.

  • Jerome Thorel est formel, le label « fait maison » est bidon. Si mal foutu qu’il a fait l’objet de deux décrets ministériels en moins de 9 mois… Au final, rajouter un bout de laitue sur un plat surgelé donne le droit de l’utiliser… Si ça c’est pas des salades !

  • Entretien avec Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération Paysanne, rencontré à la veille de la manif du 3 septembre, une semaine après sa rencontre avec Hollande : « La crise actuelle, c’est une crise de surproduction (…). Hollande avait l’air plutôt de notre avis ! On s’est demandé s’il se foutait pas un peu de nous… » Propos recueillis par Cesare Piccolo et Jerome Thorel.

  • Reportage de Piet, notre envoyé spécial en Allemagne, où la consommation de bière se pète la gueule. Mais l’apparition de petits brasseurs qui préfèrent les recettes artisanales oblige les industriels à se remettre en question. Enfin une bonne nouvelle !

  • Jerome Thorel fustige le gaspillage alimentaire, qui devrait faire l’objet d’une loi très bientôt. Car si la pauvreté et la misère s’accentuent, la récup d’aliments est toujours un délit pénal… Puni au même titre que « l’apologie du terrorisme » !
  • Nicolas de la Casinière s’attaque aux lobbies du sucre et autres industriels du dégoût en boîte. La Semaine du goût, vous connaissez ? Cause nationale s’affichant comme une riposte à la malbouffe, elle est mitonnée aux petits oignons par les grands groupes de la bouffe toxique.

 

UN CAHIER BD

Servies avec une drôle de sauce, dégustez les planches BD de Clé, Decressac, Caritte, Ivars, Toma CHKP, Rousso, Flock et Espé.

 

DES CHRONIQUES ET DES FICTIONS

Zélium ne serait rien sans ses chroniques sucrées-salées ! Retrouvez :

  • Noël Godin : Pamphlets, manifestes ou grimoires de recettes rebelles, les bouquins choisis par notre terroriste pâtissier ne manquent pas d’air comprimé.

  • Nikus Pokus & Lardon : Cinq pesticides et agents de saveur par jour, on pisse de l’acide, dopés pour toujours.

  • TGD : Il n’y a pas que les maladies nosocomiales. A l’hosto, la bouffe aussi te rend malade.
  • Yannis Youlountas : La cuisine de crise, des recettes sans crise de foie pour la faim des haricots.
  • Yves Frémion : Défendons la malbouffe ! Elle réduit l’espérance de vie des cons.

  • Dr Lichic : Elevons-nous contre la scandaleuse mainmise des gauchistes sur l’écologie ! Des propositions d’appellations garanties 100% facho pour skinhead responsable.

  • Juliette Keating : Le bio n’est pas aidé, il faut payer pour ne pas polluer.

  • Pr Pinard : Chassez le naturel, il revient au goulot !

  • Cesare Piccolo : Cinq recettes interdites de Tata Marie-Jeanne.

  • Serge Prince : Moutons, vaches ou cochons ne sont pas que les stars du salon de l’agriculture, ce sont aussi les vedettes d’un nouveau cinéma d’horreur.

  • Etienne Liebig : Si manger tue, alors arrêtons de manger !

  • Hénin-Liétard : Des hosties et des sardines comme seul festin, quand il fait faim, c’est comme bouffer du lion.

  • Etienne Liebig : Combattons l’insignifiance par l’obésité ! Qu’importe d’être aimé lorsqu’on est regardé.

  • Sushina Lagouje : Il était une fois un roi doux et bienveillant répondant au nom de Monsantor. Un conte à rebours au pays des fruits magiquement modifiés.

  • Nombre de pages : 52
  • Mois de publication : octobre
  • Numéro : 5
  • Année de publication : 2015
  • Éditeur : Jack is on the road
  • Type d'impression : offset
  • Format : A4

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Zélium n°5 (Vol.2), oct./nov. 2015

Zélium n°5 (Vol.2), oct./nov. 2015

Spécial MALBOUFFE & AGRO-INDUSTRIE

Donner votre avis

×